Projets passés

 

Année 2017

"Je n'ai pas ouvert la fenêtre aujourd'hui"

Cette pièce a été créée en 2013 avec 11 danseurs, Cynthia Jouffre et le comédien Laurent Dolci qui, ensemble, dressaient un tabelau ironique et sans concessions de notre sociéré, d'une humanité moderne, étranglée par la médiocrité, les mensonges et les terreurs.

 Ce croisement, cette complicité, ce dialogue entre les danseurs, Cynthia Jouffre et Laurent Dolci a été riche lors de la création. La rencontre entre la danse et le théâtre a été une belle aventure que nous poursuivons cette saison avec une réécriture et de nouveaux danseurs.

"Je n'ai pas ouvert la fenêtre aujourd'hui" va être exploré, retravaillé, redécouvert, remixé pour faire naître une version plus édulcorée, plus lègère où le spectateur pourra se retrouver dans ses propres rêves ou dérives, peurs ou joie, calme ou stress, amour ou aversion. Tous les personnages de la vie interprétés par Laurent Dolci nous entraineront dans une formidable plongée au coeur du désarroi  existentiel et social des individus avec, en contrepoint, la danse qui évoquera la vie, toute sa beauté et préciosité !

Représentations :

Samedi 25 février 2017 - " Extrait" Espace Rhénan de Kembs 20h dans le cadre du festival Fidjhi

Vendredi 28 avril 2017 - Salle Saint Martin Erstein 20h30

Vendredi 19 mai  - Espace Rhénan de Kembs 20h

Samedi 8 juillet - Parc de la Commanderie Rixheim dans le cadre des Estivales de la Commanderie.

 

Année 2016

Carte blanche à Yohann Tête

2eme carte blanche du cycle de la nouvelle génération de chorégraphe donné par Cynthia Jouffre.

Cette saison, le choix se porte sur le jeune chorégraphe Yohann Têté. Cynthia Jouffre donne carte blanche à Yohann Têté pour une création contemporaine. Ce jeune danseur et chorégraphe entrera en résidence avec les danseurs de la compagnie Pourquoi pas en octobre 2015.

Quelques mots sur Yohann Têté

David Drouard

Après sa formation au CNSMD  de Paris, Yohann signe son premier contrat pour la création iiris de Philippe Découflé, puis intègre la compagnie La Baraka d'Abou Lagraa pour la reprise de Ou-transes l'année suivante. 

Il collabore par la suite avec Georges Momboye, Marie-Claude Pietragalla, Blanca Li et Carolyn Carlson pour les créations Eau et Les rêves de Karabine Klaxon.

Il danse actuellement dans différentes pièces du chorégraphe Thomas Lebrun - CCN de Tours.

 

 

« Les nocturnes »

Les nocturnes-répetition studio

 "On n'invente rien, on s'inspire. Tout est copie, d'une copie, d'une copie...

L'idée était de partir d'une base de travail, la décliner de toute autre manière pour en créer une 2eme.

Le mouvement s'y transforme, la forme chorégraphique part d'un même point pour l'amener ailleurs, les rôles s'y échangent, des contrepoints se dessinent. En somme on copie, on déforme, on en fait quelque choses de nouveau.

Au delà de tout cela, comme toile de fond, j'ai voulu

traverser dans cette pièce, les événements qui nous ont tous marqué de prés ou de loin ces derniers mois, ces dernières années, ici, à côté de nous, ailleurs, pas si loin finalement....

Les Nocturnes de Chopin comme une fuite du temps auquel on s'attache, sur lesquels on virevolte, on court, comme pour rattraper la lumière du jour qui finira par poindre de toute façon, et sur lesquels nous dansons, libres comme nous le serons toujours".

Interprètes : Coralie Bihr, Elsa Gerges, Marion Helder, Marius Helder, Maryline Muller, Julie Oddolay et Elodie Pallotto.

 

Présentation d'un extrait en avant-première le samedi 20 février 20h30 à l'Espace rhénan de Kembs dans le cadre du Fidjhi.

 

Première, A l'Espace rhénan de Kembs, le vendredi 20 mai à 20h30.

 

Année 2015

Carte blanche à David Drouard

Cynthia Jouffre donne carte blanche à David Drouard pour une création contemporaine. Ce jeune danseur et talentueux chorégraphe de la cie D.A.D.R. est rentré en résidence avec les danseurs de la compagnie Pourquoi pas en novembre 2014.

Quelques mots sur David Drouard

David Drouard

Après sa formation au CNSMD  de Lyon, David Drouard commence sa carrière à 19 ans. Il travaille avec Odile Duboc au CCN de France Comté pendant plusieurs années et découvre Jiri Kylian au Nederlands Dance Theater comme assistant de Lionnel Hoche.

Il pousse sa réflexion en créant « Gravity » un quatuor, présenté au festival d’Avignon en 2008.Il affirme son style et son langage en recevant le premier prix de la fondation Noureev au Concours International de Danse de Paris.

David Drouard s’enrichit d’expériences diverses, ainsi au fil de ses projets il rencontre Marie Agnés Gillot, danseuse étoile de l’Opéras de Paris, qui participe à une de ses créations en 2008.

En 2013, il crée un solo (F)aune qui revisite le Prélude à l’après midi d’un faune avec la complicité d’un plasticien et d’un compositeur. La pièce évoque le retour vers un état primal, brut, original.

En 2014, il crée Hubris, un projet avec 5 danseurs hip hop, un projet fantasmagorique où les faunes incarnés par des danseurs puissants frappent le sol de leurs sabots. Le monde qui les entoure est modulé par des tableaux virtuels, l’univers sonore rythmé et charismatique avale le spectateur dans une mythologie moderne et contemporaine.

Avec le triptyque (F)aune, Hubris et le Sacre, David Drouard affirme une toute nouvelle direction artistique à travers des performances croisant les disciplines et les qualités d’interprètes.

 

« De mon corps naît l'absolu »

De mon corps naît l'absolu

Au cours de cette dernière décennie, la danse n'a cessé de bousculer nos codes de références autour du corps « idéal », en nous interrogeant, entre autres, sur les visions académiques du « beau » et les représentations esthétiques.

David Drouard : « Au travers d'un groupe d'interprètes, la notion d'individualité n'existe que si elle reconnait l'autre. Ainsi, j'ai le souhait de mener ce projet de création par tissage des relations au corps seul et relié aux autres. Signifier ces liens physiques et émotifs dans l'écriture du projet et investir l'espace de cette façon «tricotée», «architecturée».

Extrait au Festival Fidjhi le 28 février 2015 à 20h30 - Espace Rhénan de Kembs.

Première le mercredi 13 mai 2015 à 20h30 - Espace Rhénan de Kembs

 

Année 2014

« On n'a pas tous les jours 20 ans ! »
pièce créée pour les 20 ans d'existence de la compagnie.
Création à plusieurs chorégraphes : Cynthia Jouffre, Philippe Vallotton, Christine Hassid et Sylvain Boruel.

Année 2013

Cie Pourquoi pas - 2013

 « Je n'ai pas ouvert la fenêtre aujourd'hui »
avec le comédien Laurent Dolci - chorégraphie Cynthia Jouffre.
Pièce jouée à l'espace rhénan de Kembs, au théâtre de Guebwiller, à la Filature de Mulhouse dans le cadre des scènes ouvertes.

« Mémoires volées »
Création de Christine Hassid, pièce de 20 minutes présentées lors du Festival international de danse jazz d'hiver (Fidjhi) 2013.

Participation à Mode et danse pour l'Unicef.


« Caravane Phantôme » aux Europhonies à Strasbourg avec Système Paprika,

Idé.O danse, participation au spectacle de Sophie Tilk à Mutzig (Bas-Rhin).

Année 2012

Cie Pourquoi pas - 2012

 « J'hésite encore »
Création : Christine Hassid
Pièce présentée à l'Espace Rhénan de Kembs lors du fidjhi 2012. 

Deux nouvelles créations
présentée à l'Espace Rhénan de Kembs lors du Fidjhi

 

 

 Année 2011

Cie Pourquoi pas et Cie Léna Blou - 2011

 Echange artistique et culturel
avec le Centre de danse et d'études chorégraphiques - Léna Blou, de Pointe à Pitre en Guadeloupe. 

Création "Fossiles" avec David Drouard.

Participation au Palamos summer dance festival
organisé par la Cie CobosMika (Espagne).

 

 

Année 2010

Création avec David Drouard.

Participation au Festival danses et continent noir
organisé par le centre James Carlès à Toulouse.

Participation au Palamos summer dance festival
organisé par la Cie CobosMika (Espagne).

Participation au gala de l'Ista,
Espace Dollfus Noack de Sausheim